Pour tout connaitre du Botox et de l'Acide hyaluronique

Les rides du front






Les produits de comblement sont d’indication secondaire à ce niveau où la toxine botulique reste l’indication de choix.

L’utilisation de l’acide hyaluronique se fait dans deux situations:

-Si le résultat obtenu après la séance de toxine botulique n’est pas satisfaisant. La séance de comblement s’effectue en général deux semaines après la séance de toxine.

-Si il existe des contre-indications relatives ou absolues à la toxine botulique

Ce sont la ptôse sourcilière avec blépharochalasis important et les rides à moins de 2 cm de l’arcade sourcilière ou l’extension latérale des rides au delà de la crête temporale

Au niveau temporal:

Avec l’âge une atrophie temporale peut apparaitre. L’acide hyaluronique permet de traiter une atrophie de cette région.

Pour cela on peut:

Soit effectuer une injection en profondeur dans le muscle temporal.

Soit une injection superficielle dans le derme profond (dans ce cas il faut faire attention à la branche temporale du nerf facial).

Au niveau des sourcils:

Il est possible de combler la partie la plus externe des sourcils grâce à l’acide hyaluronique.

Cette méthode ne remplace pas la chirurgie mais combinée à la toxine, peut rafraichir et améliorer l’apparence d’une ptôse sourcilière débutante.

Anatomie

FASCIA TEMPORAL SUPERFICIEL

Ce fascia, résultant de l’involution fibro-conjonctive du muscle peaucier fronto-auriculo- occipital primitif est en continuité en bas avec le SMAS (Superficial Musculo-Aponeurotic System), en haut avec la galéa et en arrière avec l’aponévrose cervicale superficielle. C’est une lame cellulo-fibreuse d’autant plus mince qu’elle se rapproche de l’arcade zygomatique sur laquelle elle s’insère. Elle se dédouble par endroit pour engainer les muscles peauciers (auricularis anterior et superior) avec un feuillet superficiel mince et un feuillet profond beaucoup plus épais. Cette lame fibreuse se comporte comme une lame porte-nerf pour la branche frontale du nerf facial et comme une lame porte-vaisseaux pour l’artère temporale superficielle et ses branches ainsi que pour les artères auriculaire postérieure et occipitale. À noter que les branches nerveuses du nerf facial sont constamment disposées à partir de l’arcade

zygomatique à la face profonde de ce fascia, à l’inverse des vaisseaux situés dans l’épaisseur du fascia pour sa moitié inférieure puis à sa surface dans sa partie supérieure.